Les relations bilaterales entre le Canada et l'Allemagne

Bundeskanzlerin Angela Merkel trifft am Donnerstag (24.06.2010) auf dem Flughafen im kanadischen Toronto ein. Die Regierungschefs der wichtigsten Wirtschaftsnationen der Welt treffen vom 25.-27.06.2010 im nahegelegenen Muskoka zum G8 und anschließend in Toronto zum G20-Gipfel zusammen. Agrandir l'image (© picture alliance / dpa)

Les relations entre la République fédérale d’Allemagne et le Canada, qui ont évolué depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale, sont marquées par la cordialité et l’entente. Il n’existe pas de problèmes politiques entre les deux pays. Tous deux sont membres de l’OTAN et partagent des valeurs politiques, des systèmes économiques et des modes de vie communs. 

Les deux gouvernements poursuivent une politique d’engagement actif pour tenter de résoudre les problèmes majeurs avec lesquels sont aux prises les membres de l’alliance occidentale : contrôle des armes, désarmement et stabilité dans le monde de l’après-guerre froide sont des questions qui ont priorité sur leur agenda.

Ces deux pays travaillent activement à réduire les tensions Nord-Sud. Les chefs de gouvernement et les ministres se rencontrent régulièrement, dans le cadre de consultations bilatérales et de forums multilatéraux, comme le sommet économique annuel des G8, aux Nations-Unies, à l’Organisation mondiale du commerce et au sein de bien d’autres organismes internationaux.

L’Allemagne et le Canada ont atteint un niveau remarquable d’entente sur la plupart des questions. Au cours de ces dernières années, les relations se sont graduellement intensifiées, au point où un réseau dense de consultation et de coopération les relie, tant au niveau politique qu’économique.

Des liens culturels et scientifiques étroits, des programmes d’échange pour les scientifiques, les étudiants et les élèves des écoles, ainsi que des liens touristiques en plein essor, illustrent nos excellentes relations bilatérales. Ce qui est peut-être encore plus important, 300 000 soldats canadiens ont garanti la liberté, la démocratie et la sécurité dans l’Allemagne de l’après-guerre. Nous n’oublierons jamais ceci.