Les programmes de bourses, une chance pour les têtes bien faites !

Stipendiat Zhu Jun, Prof. Jürgen Krause, Uni Göttingen 2010 Agrandir l'image (© Jan Greune)   La multitude de programmes de bourses financés par le ministère fédéral des Affaires étrangères est un instrument important de ce dernier en matière de politique scientifique extérieure. Ces programmes permettent aux futurs scientifiques de haut niveau venus de l’étranger d’effectuer des séjours d’étude et de recherche en Allemagne. Ils ouvrent également la voie à des partenariats avec les têtes pensantes du monde entier. Jun Zhu, juriste chinois et doctorant à Göttingen, est l’une d’entre elles. Tout comme d’autres jeunes universitaires hautement qualifiés venus de l’étranger, il bénéficie du soutien de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD).


DAAD Stipendium Agrandir l'image (© Jan Greune) Quel que soit le candidat, un seul critère compte pour le DAAD : la qualité. Le juriste chinois Jun Zhu, né en 1982, avait le profil idéal : d’excellentes notes, un bachelor obtenu en langue et littérature allemandes, une double maîtrise à l’institut sino-allemand des sciences juridiques de Nankin et une grande passion pour le droit. Depuis 2008, il prépare sa thèse à l’institut du droit du travail de l’université de Göttingen, sous la direction du professeur Rüdiger Krause. Le droit du travail est pour Jun Zhu un domaine tout à fait fascinant, cette discipline étant encore largement inexplorée en Chine.


En 2009, environ 4000 étudiants étrangers sélectionnés par le DAAD ont, comme Jun Zhu, bénéficié d’une bourse annuelle pour poursuivre leurs études en Allemagne ou y rédiger leur thèse. Le DAAD, plus grande organisation mondiale d’octroi de bourses, propose toutefois une palette de subventions bien plus large. La majeure partie des boursiers vient d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, d’Amérique latine et d’Asie, la plupart étant doctorants en mathématique ou en sciences naturelles, en linguistique ou en sciences culturelles. On note cependant une forte augmentation du nombre de bourses attribuées pour les master et les maîtrises. Les programmes de bourses sont financés par le ministère fédéral des Affaires étrangères, qui considère que la science est un lien très fort entre l’Allemagne et ses partenaires dans le monde. En 2010, le ministère soutiendra la science, la recherche et le développement à hauteur de 230 millions d’euros dans le cadre de sa politique culturelle et éducative à l’étranger. La politique scientifique extérieure lancée en 2009 apporte aussi une contribution considérable au programme de bourses existant. Le ministère fédéral des Affaires étrangères débloque ainsi un montant total de subventions d’environ 140 millions d’euros pour les étudiants et les scientifiques invités, la plupart de ces bourses étant attribuées par l’intermédiaire du DAAD. Le programme en question présente par ailleurs l’avantage de soutenir les personnes hautement qualifiées issues de zones de conflits. La Fondation Alexander von Humboldt, les fondations politiques et l’Institut allemand d’archéologie sont également d’importants partenaires du programme. DAAD Stipendium Agrandir l'image (© Jan Greune)


Jun Zhu est certain de vouloir continuer sa carrière en Chine : « Ce que je préfèrerais », déclare-t-il, « c’est rester dans le domaine scientifique et contribuer à la mise sur pied du droit du travail chinois ». Ce choix répondrait tout à fait aux espoirs du DAAD, le succès de la bourse se mesurant avant tout à la réussite professionnelle des boursiers. Bien entendu, l’idée de réseau, de lien tissé entre les têtes bien faites d’Allemagne et du reste du monde, joue également un grand rôle. Jun Zhu sera certainement un partenaire de choix dans cette interconnexion mondiale du savoir en perpétuelle évolution.


Texte : Janet Schayan / Societäts-Verlag




Quelques données et chiffres

DAAD Stipendium Agrandir l'image (© Jan Greune)  La bourse du DAAD propose 650 euros par mois aux étudiants, 750 euros aux diplômés et 1000 euros aux boursiers menant une activité scientifique pendant deux ans. // 540 professeurs des établissements d’enseignement supérieur répartis dans environ 80 jurys sélectionnent les boursiers sur des critères qualitatifs dans le monde entier. // 33 000 étudiants et diplômés étrangers ont bénéficié du soutien du DAAD en 2009. // Le montant des subventions accordées aux boursiers étrangers a représenté 83 millions d’euros dans le budget 2009 du DAAD. // Depuis 1950, 710 000 étrangers ont bénéficié d’un soutien du DAAD pour venir étudier en Allemagne.

Les programmes de bourses

DAAD Stipendium