40 ans de diversité culturelle exceptionnelle

C’est l’un des programmes les plus réussis à l’échelle mondiale en termes d’échanges interculturels : en 2012, l’UNESCO fête le 40e anniversaire de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel. C’est pourquoi cette année, on se remémore sur toute la planète l’importance de la Convention sur le patrimoine mondial pour la coopération interculturelle. En Allemagne également, diverses manifestations sont prévues dans ce cadre. L’Allemagne est l’un des 189 États du monde entier qui ont signé ladite Convention depuis 1972.

Actuellement, la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comporte 936 biens culturels et naturels répartis dans 153 États. En ce qui concerne l’Allemagne, la cathédrale d’Aix-la-Chapelle faisait déjà partie en 1978 des douze premiers biens inscrits sur la liste. Aujourd’hui, 36 biens culturels et naturels allemands y figurent dont cinq biens transfrontaliers comme la mer des Wadden et les sites palafittiques préhistoriques autour des  Alpes. Les sites allemands du patrimoine mondial reflètent la diversité de son patrimoine culturel qui englobe tant la mer des Wadden et l’Île des musées à Berlin que le complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein à Essen et les villes hanséatiques de Stralsund et de Wismar (photo), bordant la mer Baltique. Wismar - classé patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2002 (© Dr. Hans-J. Aubert) Agrandir l'image (© Dr. Hans-J. Aubert)

Il y a dix ans, les centres historiques de Stralsund et de Wismar ont été portés sur la liste du patrimoine mondial comme étant d’excellents exemples du patrimoine culturel de la hanse médiévale. C’est aussi à Stralsund que le comité allemand de l’UNESCO invite ses hôtes le 21 juin 2012 à la cérémonie commémorant les « 40 Jahre UNESCO-Welterbe » (40 ans de patrimoine mondial de l’UNESCO), cérémonie à laquelle sont attendus quelque 500 invités des milieux politiques, scientifiques, éducatifs et culturels.

En 2011, l’Allemagne a été réélue, après une interruption de 14 ans, au Comité du patrimoine mondial. L’Allemagne est donc représentée jusqu’en 2015 au sein de ce comité qui prend les décisions afférentes au patrimoine mondial de l’UNESCO. La 36e session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO se tiendra du 24 juin au 6 juillet 2012 à Saint-Pétersbourg. Cette année, l’Allemagne a proposé d’inscrire sur la liste du patrimoine mondial la Résidence d’été des princes-électeurs, à Schwetzingen et l’Opéra des Margraves, à Bayreuth.

© www.magazin-deutschland.de